Le Domaine de Beau-Lièvre

Une agriculture en harmonie avec la nature

Car, il est plus que temps de préserver l’environnement.

Car il est incongru d’appliquer sur sa peau des cosmétiques à base de molécules de synthèse et de produits végétaux traités aux pesticides.

Le Domaine de Beau-Lièvre, producteur de cosmétiques bio, est une ferme horticole engagée en agriculture biodynamique. Accompagnée par Loiret Nature Environnement, nous suivons et favorisons l’écosystème environnant.

L’agriculture industrielle n’est pas durable.

Pour l’agriculture industrielle, la terre n’est qu’un support et la nature un encombrant voire un nuisible.

Pesticides, engrais chimique et mécanisation à outrance.

Cela sans se préoccuper des conséquences : Les monocultures favorisent l’apparition de parasites et imposent l’utilisation de pesticides. Le travail intensif  appauvrit les sols, il faut donc utiliser des engrais chimiques. L’agrandissement des parcelles favorise l’érosion. La mécanisation à outrance nécessite toujours plus d’investissements et surendette les agriculteurs, etc.

Que ce soit pour la protection de l’environnement, la santé des consommateurs et des producteurs, l’agriculture industrielle n’est pas durable.

Préserver l’environnement et notre santé : une prise de conscience.

La disparition progressive des insectes et des oiseaux, l’augmentation des cancers, entre autres incitent à se poser des questions. Bon nombre d’entre nous se les posent. Certains choisissent de consommer autrement, d’autres vont même plus loin et se lancent en agriculture biologique.

“J’ai voulu m’engager sur cette voie : j’ai choisi de produire des cosmétiques d’origine 100% végétale issue de l’agriculture biologique.”

Une exploitation agricole “recyclée” en “organisme vivant”.

A Autry-le-Châtel, c’est une exploitation agricole à l’abandon que j’ai reprise. Comme sur bon nombre d’entre elles, les haies et tous les arbres « inutiles » et gênant la mécanisation avaient été rasés et les sols « maltraités ».

Pour produire des cosmétiques sains, il faut cultiver des plantes saines dans un écosystème sain. Ces rosiers ne sont pas des intrus, des envahisseurs mais des organismes vivants, élément de la nature environnante. 

Plus qu’une ferme horticole, c’est un écosystème que j’ai voulu reconstruire et revivifier.

Pour cultiver sans intrants chimiques, il faut avant tout un sol vivant. Bactéries et vers de terre dégradent les matières organiques et les transforment en engrais naturels. Le maintien d’un couvert végétal, un travail de la terre limité à l’essentiel les favorisent. Ces actions empêchent aussi l’érosion et le lessivage des sols.

Pour éviter les parasites et les maladies, outre un sol fertile, il faut choisir des rosiers rustiques comme le porte-greffe de la centifolia.

L’environnement doit être équilibré.

Les parasites seront limités par leurs prédateurs naturels pour qui, des lieux d’abris et de reproduction leur sont nécessaires. J’ai donc replanté des haies, pratiqué la bio-dynamie en intégrant des variétés de fruitiers et plantes aromatiques dans mes rangs de rosiers, limitant ainsi la monoculture.

Les haies sont aussi un moyen de protéger mes plantations des grands vents. Le climat change, il faut  s’adapter.

Images Loiret Nature Environnement - MN de Bellefroid & N Déjean

Un domaine suivi par Loiret Nature Environnement.

“Le Domaine de Beau-Lièvre, c’est mon engagement pour la protection de la nature comme pour une cosmétique saine. Je ne me contente pas de belles paroles, je ne fais pas du bio de convenance.”

Pour mesurer l’impact réel de mes actions et pour plus de transparence, le Domaine est suivi par l’association Loiret Nature Environnement. Régulièrement, un diagnostic/inventaire « Biodiversité » sera effectué. Le premier est à consulter ici.

Bon nombre d’espèces animales et végétales en régression sont présentes sur le domaine. Je fais mon possible pour les préserver. La croissance des haies, la préservation de combles de ferme accessibles aux oiseaux, et le couvert végétal, favoriseront la croissance de la faune et de la flore.

Et une ferme active étant en évolution constante, nos futurs projets intégreront les principes de l’agroforesterie pour toujours reproduire ce que la nature sait faire de mieux en autonomie : la diversité.

Images Loiret Nature Environnement – MN de Bellefroid & N Déjean

“Inspirons nous de la nature pour notre santé et notre bien-être.”